Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Suite à la cyberattaque dont la Région Normandie a été victime, ce site internet a été mis en place de façon provisoire. Celui-ci ne bénéficie pas des dernières mises à jours. Veuillez nous en excuser.

En savoir plus

GIEC normand

  • clock

Donner à voir les conséquences prévisibles du changement climatique en Normandie

La genèse du GIEC

Sous l’impulsion d’Hervé Morin, une table-ronde a réuni en 2019 des experts régionaux sur les sujets de développement durable et d’environnement. 4 chantiers prioritaires ont été identifiés pour la Région Normandie, dont le n°2 : « Proposer une nouvelle méthode ou approche, pour un littoral du 21ème siècle et plus largement un territoire adapté à l’environnement de demain ». En déclinaison de ce chantier, l’idée d’un GIEC normand a émergé et Hervé Morin a annoncé sa création lors des Rencontres Normandes du Développement Durable (RNDD) qui ont eu lieu le 16 octobre 2019 à Caen.

Le GIEC normand, constitué d’experts régionaux (scientifiques et spécialistes) sur les différentes thématiques liées au climat et à son évolution, a pour but de traduire les prévisions du IPCC/GIEC * international pour le territoire et de faire la synthèse des travaux scientifiques locaux existants sur ce sujet (données mesurées et projections à l’horizon 2050-2100). Ces prévisions auront pour but de se préparer aux impacts du changement climatique et de faire en sorte que le territoire, ses acteurs et ses habitants s’y préparent. 

Le GIEC normand permet de régionaliser les connaissances scientifiques et techniques, de les diffuser auprès des acteurs régionaux et de la population pour que chacun puisse anticiper les changements climatiques et engager les actions nécessaires pour s’y adapter ou les atténuer. 

* IPCC = Intergovernmental Panel on Climate Change / GIEC = Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat

Plan d’actions du GIEC Normand

Le plan d’actions du GIEC Normand a été voté en Assemblée plénière de la Région Normandie en décembre 2022. Son objectif : construire une Normandie résiliente, collectivement, en adoptant la trajectoire neutralité carbone, pour s’adapter aux conséquences du changement climatique. 

A travers ce plan, la Région Normandie s’engage dans des actions concrètes, nouvelles et innovantes, d’atténuation et d’adaptation au changement climatique en réponse aux constats du GIEC Normand (avec une diversité d’actions, structurelles, ponctuelles...), impliquant toutes les politiques et directions régionales. Elle mobilise par ce biais les acteurs du territoire, pour transformer et adapter leurs propres activités, en matière d’atténuation et adaptation au changement climatique. 

8 grandes thématiques, et leurs 34 actions, ont ainsi été retenues pour ce plan d’actions.

Les actions

1. Sobriété et efficacité énergétiques, Energies Renouvelables

  • Privilégier l’achat de simulateurs pédagogiques numériques de formation et de découverte des métiers dans les lycées publics normands, dans le but d’éviter la consommation de gasoil ou d’électricité des engins 
  • Développer un financement incitatif aux économies d’énergie, d’eau et de réduction des déchets dans les lycées publics normands; 
  • Plan de sobriété de la Région Normandie, adopté en décembre 2022

2. Mobilités durables

  • Poursuite de l’expérimentation d’une motorisation très faible émission sur la ligne ferroviaire Paris-Granville
  • Développement d’une nouvelle politique de covoiturage
  • Un plan de mobilité durable pour les festivals normands, en collaboration avec les SMAC normandes : mise en place de covoiturage, tarifs attractifs train ou train-vélo… 
  • Développer la co-mobilité entre apprenants : covoiturage… 
  • Faciliter le passage des apprenants de formation en présentiel à de la formation en distanciel lors des pics de pollution, d’alertes météorologiques d’ampleur
  • Atténuation des Gaz à Effet de Serre et verdissement du parc régional d’autocars

3. Economie circulaire 

  • Réemployer les ordinateurs portables des lycéens
  • Recyclage et réutilisation des matériaux des vêtements professionnels des agents des lycées 

4. Ressources naturelles et agriculture

  • Opération Normandie Haies : accompagner les territoires dans la reconquête d’un réseau de haies fonctionnelles pour le climat et la biodiversité
  • Proposer des menus végétariens quotidiens dans les lycées publics normands
  • Contrat de transition : l’atténuation du changement climatique par des changements de modèles de pratiques agricoles, respectueuses de l’environnement
  • Atténuation et adaptation aux conséquences du Changement Climatique par de nouvelles pratiques agricoles et forestières

5. Adaptation des activités aux conséquences du changement climatique

  • Améliorer les capacités de résilience des entreprises piscicoles normandes face aux crises à venir (climatiques, sanitaires...)
  • Littoral Normand : s’adapter au changement climatique en accompagnant la relocalisation d’activités
  • "L’eau demain en Normandie" : une nouvelle politique régionale pour accompagner les territoires pour l’adaptation et la gestion à venir des ressources en eau aux évolutions du climat
  • Repenser la conception et l’entretien des espaces extérieurs des lycées publics pour mieux les adapter au changement climatique (création d’espaces de végétalisation dans les lycées pour remédier aux problémes d’imperméabilisation des cours...)
  • Aménagement et requalification d’espaces publics tenant compte des objectifs d’atténuation et adaptation au changement climatique
  • IDEE Stratégie Territoire et Climat : un nouveau dispositif régional pour accompagner des territoires résilients face au changement climatique

6. Innovation et recherche en faveur de l’atténuation et l’adaptation

  • L’innovation collaborative entre entreprises et laboratoires de recherche au service du changement climatique
  • Adaptation de la pêche professionnelle normande : étude sur l’avenir de 3 espèces emblématiques
  • Les zones humides au service de la lutte contre le changement climatique par leur capacité à stocker le carbone
  • Compléter les connaissances sur le changement climatique en Normandie en réponse aux besoins identifiés par le GIEC Normand 
  • Lancement d’un appel à projets spécifique avec l’ANR «Projets de recherche Atténuation et Adaptation au Changement climatique
  • Améliorer la participation des acteurs normands en réponse aux appels à projets européens sur l’adaptation au changement climatique
  • Favoriser l’émergence et l’accompagnement des innovations numériques en faveur du climat – AMI « Numérique et climat »

7. Formation et accompagnement 

  • Accompagner la transition écologique du tourisme normand via l’augmentation du nombre de structures touristiques labellisées / certifiées
  • Former les lycéens aux métiers en lien avec le changement climatique et créer des pôles d’excellence sur le changement climatique 
  • Faire connaître les métiers et les formations en lien avec l’atténuation et l’adaptation au changement climatique

8. Sensibilisation des acteurs et diffusion des expériences réussies

  • Mobiliser les Normands pour le climat par les actions de culture scientifique et technique 
  • Massifier les initiatives exemplaires de réduction des impacts du sport sur le climat avec les trophées Sport-Climat 
  • Identifier et diffuser les bonnes pratiques numériques responsables au sein des organismes de formation professionnelle 

Les travaux du GIEC

Les thèmes retenus pour les premiers travaux du GIEC normand sont les suivants :

  • Changements climatiques et aléas météorologiques
  • Eau : Disponibilité, qualité, risques naturels
  • Biodiversité Continentale et Marine
  • Sols, agronomie, agriculture
  • Qualité de l’air
  • Systèmes côtiers : risques naturels et restauration des écosystèmes
  • Risques sanitaires émergents et enjeux territoriaux en Normandie
  • Pêche et conchyliculture

Le GIEC 2, lancé en 2023 travaillera sur 4 nouvelles thématiques : 

  • Économie : Conséquences sur des activités économiques, comme le tourisme et la Vallée de Seine...
  • Psychologie et sociologie : culture du risque et changement de comportement... 
  • Droit et juridique : freins et leviers pour l'adaptation...
  • Haies et Bocage : Captage du carbone et systèmes prairiaux…
     

Un groupe d’experts issus majoritairement des 3 Universités normandes

Stéphane Costa, Professeur de Géographie à l’Université de Caen-Normandie, Président du Conseil Scientifique de la stratégie nationale de gestion du trait de côte, et Benoît Laignel, Professeur en Géosciences et Environnement à l’Université de Rouen – Normandie et membre-expert de l’IPCC/GIEC, ont accepté de co-présider ensemble ce « GIEC normand ».

Ils ont constitué un groupe d’experts issus en priorité des 3 Universités normandes : 7 chercheurs de l’Université de Rouen Normandie, 8 chercheurs de l’Université de Caen Normandie, 1 chercheur de l’Université du Havre Normandie et 7 experts techniques.

Répartition des membres du GIEC par thématique de travail

1/ Changement climatique/aléas météorologiques

  • Olivier Cantat (LETG, Univ. Caen)
  • Stephane Costa (LETG, Univ. Caen)
  • Zinedine Nouaceur (IDEES, Univ. Rouen)
  • Benoît Laignel (M2C, Univ. Rouen)

2/ Qualité de l’air

  • Olivier Cantat (LETG, Univ. Caen)
  • Christophe Legrand (Atmo Normandie)

3/ L’eau : qualité, disponibilité, risques naturels

  • Benoit Laignel (M2C Univ-Rouen)
  • Frédéric Gresselin (DREAL)
  • Julien Deloffre (Université de Rouen Normandie)

4/ Biodiversité continentale et marine (dont forêt, zones humides …)

  • Nathalie Niquil (Borea, Univ. Caen)
  • Loic Chéreau (GRETIA ; Caen)
  • Estelle Langlois (Ecodive Univ. Rouen)
  • Jean-Claude Dauvin (M2C Univ-Caen)

5/ Sol, agronomie, et agriculture

  • Daniel Delahaye (LETG, Univ. Caen)
  • Sophie Brunel Muguet (INRA EVA, Univ. Caen)
  • Jean François Ouvry (AREAS)
  • Isabelle Diomard (CRAN) 

6/ Pêche et conchyliculture

  • Jean Paul Robin (Borea, Univ. Caen)
  • Francis Orvain (Borea, Univ. Caen)
  • Eric Foucher (IFREMER)

7/ Territoires urbains/péri-urbains/ruraux : habitat et mobilités

  • Patricia Sajous (IDEES Univ. Le Havre)
  • Christophe Imbert (IDEES Univ. Rouen)

8/ Systèmes côtiers : risques naturels et restauration des écosystèmes

  • Stéphane Costa (LETG-Géophen Univ-Caen)
  • Julien Deloffre (M2C, Univ. Rouen)
  • Benoit Laignel (M2C Univ-Rouen)
  • Jean Philippe Lacoste/ Régis Leymarie (Conservatoire du littoral)

9/ Santé (maladies allergiques, grands froids-canicules), pollution, nouvelles maladies émergentes (moustiques …)

  • Dr Joel Ladner (CHU de Rouen)
  • Eric Daudé (IDEES/CNRS, Univ. Rouen)
  • Emmanuel Eliot (IDEES, Univ. Rouen)

Une prise de conscience et une action collectives pour l’adaptation de la Normandie au changement climatique

Le GIEC normand est chargé de faire le point sur les impacts du changement climatique en Normandie, de donner des grandes lignes directrices et de fournir des estimations fiables des évolutions climatiques en Normandie. Il s’agit d’une part de faire l’état des connaissances les plus récentes sur les conséquences du changement climatique en Normandie, dans chacune des 9 grandes thématiques identifiées. D’autre part, les experts analysent l’ampleur et les conséquences potentielles du changement climatique et de l’élévation du niveau des mers, à l’échelle régionale. 

Les experts mettent également en lumière d’éventuels déficits de connaissances sur certains phénomènes et proposent des actions pour les combler.

Les objectifs in fine des travaux du GIEC, fixés par la Région, sont : 

  • Informer et sensibiliser les décideurs, les populations et les acteurs du territoire quant aux conséquences du changement climatique ;
  • Faire évoluer les politiques publiques et privées, massifier l’action pour lutter contre et s’adapter au changement climatique. Les conclusions de ce GIEC inspireront les révisions des stratégies et des politiques régionales et amèneront à faire évoluer les modes de construction des financements régionaux aux territoires ;
  • Réfléchir collectivement sur les mesures d’atténuation et d’adaptation les mieux adaptées au territoire normand.

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo