Aller au contenu principal
logo
alert
Alerte

Suite à la cyberattaque dont la Région Normandie a été victime, ce site internet a été mis en place de façon provisoire. Celui-ci ne bénéficie pas des dernières mises à jours. Veuillez nous en excuser.

En savoir plus

Investissement dans les lycées

  • clock

La Région assure non seulement la rénovation et l’équipement des 156 lycées publics normands, mais elle gère également l’organisation et le fonctionnement de la restauration, de l’hébergement, de l’accueil et de l’entretien avec les agents techniques de la Région. Sa priorité ? Offrir une éducation et des conditions d’études de qualité sur l’ensemble du territoire.

Elle a consacré 584 millions d’euros pour réaliser des travaux dans les lycées publics de 2017 à 2022 et mettra en place courant 2022 la nouvelle programmation des investissements 2023-2028.

Elle soutient également les projets d’investissement des 64 lycées privés sous contrat et des 34 Maisons familiales et rurales (MFR) du territoire. 

Augmentation des prix de l’énergie et des denrées alimentaires 

Le montant des dépenses en énergie pour les établissements normands a fortement augmenté en 2022 et pourrait quasiment tripler en 2023. Face à ce constat, la Région, outre la réduction des consommations et la poursuite des travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, soutiendra financièrement les lycées publics pour payer les factures d’énergie dont les montants seraient trop élevés. 

Une augmentation du prix des denrées alimentaires de l’ordre de +10 à +15% est aussi prévue d’ici fin 2022. L’impact sur le coût des denrées (2,39€ par repas en moyenne en Normandie) serait de l’ordre de plusieurs dizaines de centimes par repas d’ici fin 2022.

En réponse à ces augmentations, la Région, qui a déjà été sollicitée par plusieurs établissements ne disposant pas de crédits suffisants, mobilise plusieurs leviers :

  • les tarifs des tickets journaliers de restauration ont été revus à la hausse dans certains établissements pour la rentrée scolaire 2022. Les forfaits à l’année restent quant à eux au même prix en passant d’un abonnement de 35 semaines à 32 semaines. Les tarifs régionaux en Normandie demeurent néanmoins dans la fourchette basse des tarifs pratiqués par les autres Régions ainsi que par rapport à la moyenne des Départements normands. Le tarif régional varie ainsi pour un élève et pour un repas complet de 3,22€ à 4,10€ maximum (coût réel d’un repas pour les établissements :  9 € avant la hausse des prix).
  • Le Fonds social régional (FSR), doté de 300 000 € par an, reste mobilisable pour accompagner les lycéens et familles en difficulté face aux frais de restauration et d’hébergement en complément du Fonds Social Lycéen attribué par l’Etat.
  • Le montant de la subvention "Secours, Risques et Sinistres" a été augmenté de 2,5 millions d’euros, soit un montant total de 3 millions d’euros en 2022
  • Le Fonds commun des services d’hébergement (FCSH) est mobilisé en priorité pour combler les déficits des Services de restauration et d’hébergement et les réparations urgentes. 

Réhabiliter, sécuriser et équiper les lycées normands 

La Région a engagé un vaste programme de réhabilitation et/ou reconstruction des lycées normands autour de 5 priorités :

  • le développement de projets innovants dans le cadre du programme « Lycée du Futur »
  • la sécurisation des abords des lycées
  • l’amélioration des performances énergétiques du bâti
  • l’accessibilité
  • l’amélioration des conditions de travail des agents régionaux

95 % des travaux réalisés dans les lycées normands bénéficient aux entreprises normandes. 

La Région poursuit, par ailleurs, son plan de sécurisation des lycées normands : 66 lycées ont répondu favorablement à la mise en place d’un système de vidéo-protection, 99 % lycées sont équipés en sonnerie PPMS, 89 lycées ont été traités pour une mise à niveau des clôtures, des portails et du contrôle d’accès. 

Par ailleurs, pour accompagner l’effort de modernisation des établissements privés sous contrat d’association, des Maisons Familiales et Rurales et des établissements agricoles privés également sous contrat d’association avec l’Etat, la Région a décidé d’accorder les subventions d’investissements suivantes à 46 établissements.

Réhabilitation du Lycée Pierre Corneille à Rouen

Les travaux ont débuté fin 2019 en site occupé (1800 personnes sur site). Composé de bâtiments édifiés du XVIIème siècle au XXIème siècle et d’éléments protégés au titre des monuments historiques, ce site à fort enjeu patrimonial connait une importante restructuration.

 

2019 – 2023

  • Aménagement de 16 salles de cours provisoires dans des locaux désaffectés pour la rentrée scolaire 2021
  • Construction d’une salle de conférences d’une capacité de 350 places assises modulable pour l’accueil des examens 
  • Réhabilitation du bâtiment Joyeuse (XIXème siècle) 
  • Création du pôle audiovisuel pour l’accueil des élèves en BTS audiovisuel 

2022-2025

  • Reconstruction du bâtiment scientifique - rue des Minimes 

2024-2027

  • Restructuration du bâtiment Pierre Corneille

Ce chantier d’envergure est financé par la Région finance à hauteur de 93 millions d’euros.  

Nouveau restaurant scolaire commun à des lycéens et des écoliers

La Région Normandie et la Ville de Caen ont conclu un partenariat afin de mutualiser la cuisine centrale située dans les locaux du lycée Victor Hugo, afin que les écoliers du groupe scolaire les Vikings puissent aussi y manger. 

La Ville de Caen a cédé une parcelle de 2000 m² à la Région pour un euro symbolique. La Région a assuré la maitrise d’ouvrage de la construction du bâtiment. La Région y a consacré 8 millions d’euros, la Ville 2 millions d’euros.

La cuisine centrale peut confectionner jusqu’à 2 500 repas par jour et fournir des repas pour d’autres établissements comme par exemple le collège Hawking de Fleury sur Orne dont la restauration est actuellement en travaux.

Le tout comprend une cuisine centrale, des salles de restauration pour les lycéens et écoliers, une salle multi activités pour les associations et les écoliers. 

Dotations de fonctionnement

La Région verse, tous les ans, une dotation de fonctionnement, baptisée forfait externat aux établissements privés sous contrat d’association avec l’Etat. Le fond social régional permet d’aider les familles en difficulté financière pour le paiement des services de restauration et d’hébergement dans les lycées publics et privés. Les subventions d’investissement, basées sur une politique volontariste de la Région, permettent d’accompagner les projets immobiliers, d’équipements et d’infrastructures informatiques des lycées privés (avec une possibilité de garanties d'emprunt). 

Les équipements pédagogiques

La Région soutient financièrement les lycées pour l’acquisition de matériels pédagogiques, le renouvellement de mobilier scolaire et d’hébergement, les équipements nécessaires à l’entretien et au fonctionnement.

L’investissement régional dans les lycées professionnels 

L’équipement pédagogique des lycées est au cœur des compétences de la collectivité. Il s’agit de doter les établissements d’enseignement des installations les plus modernes afin de permettre aux jeunes lycéens de poursuivre dans de bonnes conditions leur parcours dans l’enseignement supérieur ou de faciliter leur insertion professionnelle dans les entreprises du territoire.

La Région va consacrer 19 millions d’euros à l’élaboration d’un programme favorisant l’émergence de pôles d’excellence en Normandie : les fonds FEDER REACT EU vont permettre en 2022 et 2023 l’acquisition pour les lycées professionnels de machines pédagogiques à commande numérique pour différentes filières, comme la maintenance des équipements industriels, des systèmes de production connectés ou encore la chaudronnerie, l’usinage, les métiers de l’électricité et des environnements connectés, le BTP… 

Des fablabs vont être créés dans différents lycées pour des formations technologiques. Enfin, des simulateurs en réalité virtuelle vont permettre une pratique facilitée pour la conduite d’engins logistiques et agricoles ainsi que le soudage.

L’Espace Numérique de Travail - ENT

Emplois du temps, relevés de notes et absences, catalogue des ressources du CDI, menus de la restauration scolaire, contenus des cours...En Normandie, la vie lycéenne se met à l’heure du numérique ! En effet, la Région souhaite, via l’Espace numérique de travail, rendre accessibles de nombreux outils liés à la vie scolaire et à la pédagogique. L’objectif est d’accompagner au quotidien les élèves et leurs parents, ainsi que les personnels enseignants et administratifs..

Plan 100 % numérique

La Région permet aux lycées d’être dotés de services et d’équipements numériques performants. Cela peut se traduire notamment par une connexion Internet Haut Débit (ADSL) ou Très Haut Débit (Fibre optique), un accès au Wi-Fi sécurisé, sans compter les ordinateurs fixes ou portables, imprimantes voire imprimantes 3 D dans les classes et salles informatiques

Convention entre la Région et le Rectorat pour accompagner le développement des compétences numériques

Conscients de l’importance des enjeux numériques, la Région et le Rectorat ont décidé, à travers une convention d’une durée de cinq ans, de s’engager à travailler conjointement pour atteindre des objectifs partagés en matière de numérique éducatif dans les lycées normands :

  • Développer les compétences transversales numériques des lycéens pour les rendre autonomes dans une perspective de poursuite d’étude, d’insertion professionnelle et d’engagement citoyen ;
  • Développer les compétences transversales numériques de la communauté éducative pour amplifier l’accompagnement des lycéens ;
  • Déployer des ressources numériques éducatives et pédagogiques via l’Espace Numérique de Travail (ENT) pour accompagner les lycéens et les enseignants dans leurs pratiques ; 
  • Equiper progressivement chaque lycéen en ordinateur portable mobilisable en classe et à domicile ;
  • Adapter les infrastructures et équipements numériques des établissements en fonction des besoins d’usages exprimés en tenant compte du déploiement des équipements individuels et de la transformation numérique dans les secteurs professionnels.

L’informatique dans les lycées

La Région est en charge des équipements informatiques dans les lycées : câblages, accès Internet, équipement en postes de travail, virtualisation, maintenance en condition opérationnelle, wifi, etc. Elle développe une politique de virtualisation des postes de travail dans la Manche, le Calvados et l’Orne. Ainsi, les environnements informatiques sont stockés sur un serveur distant. L’utilisateur accède à son poste de travail « virtualisé » à travers n’importe quel appareil, en réseau. Une connexion internet suffit alors aux élèves et aux enseignants pour accéder aux ressources dont ils ont besoin pour travailler là où ils se trouvent. Plus de sécurité et des économies de maintenance du parc informatique sont à la clé.

Favoriser la transition écologique des lycées normands 

Face à l’urgence climatique, la Région souhaite accompagner ses lycées dans une trajectoire de transition écologique. Dans cet objectif, la collectivité fait évoluer ses dispositifs :

  • l'achat de véhicules propres pour les établissements sera désormais privilégié
  • un financement incitatif aux économies d’énergie, d’eau et de réduction des déchets est mis en place dès la rentrée scolaire 2022
  • l’évolution des pratiques pour l’entretien des espaces verts sera favorisée
  • l’achat de simulateurs pédagogiques numériques sera privilégié à partir de 2023, pour limiter la consommation de fluides et de matières premières consommables pour certaines formations professionnelles
  • des actions de promotion d’une alimentation plus vertueuse sur le plan environnemental seront mises en place
  • un référentiel sur les travaux d’aménagement des espaces extérieurs sera mis en place à partir de 2023
  • de nouvelles formations professionnelles scolaires en lien avec le changement climatique seront mises en place partir de la rentrée scolaire 2024

Évaluer cette page :

L’avis des internautes :

logo